les tirs de drones se multiplient

— 

Les tirs des drones américains et les représailles des talibans, qui attaquent les camions de ravitaillement de la force de l'Otan en Afghanistan, se succèdent chaque jour au Pakistan où, selon Washington et l'UE, Al-Qaida prépare des attentats en Europe.
Hier, un drone américain a encore lancé deux missiles sur le district tribal du Waziristan du Nord, tuant au moins quatre insurgés, moins de 24 heures après deux attaques similaires. De manière assez inhabituelle, le Pakistan, mis en cause dans un rapport américain pour un manque de détermination à combattre Al-Qaida et les talibans afghans, a indiqué hier qu'il ne voyait « aucune justification » aux attaques de drones, appelant Washington à « réviser sa politique ». Depuis 2008, Islamabad ne protestait plus que mollement et pour la forme face à une opinion publique profondément antiaméricaine. Les observateurs se font régulièrement l'écho d'un accord secret entre les deux pays pour autoriser ces frappes de drones.