La Hongrie en état d'urgence à la suite d'une coulée de boue toxique

POLLUTION Quatre personnes sont mortes et 123 ont été blessées...

O.R. avec AFP

— 

Des habitants nettoient leur village hongrois, mardi 5 octobre 2010, après qu'une coulée de boue rouge a envahi les rues.
Des habitants nettoient leur village hongrois, mardi 5 octobre 2010, après qu'une coulée de boue rouge a envahi les rues. — REUTERS/Bernadett Szabo

Le gouvernement hongrois a déclaré mardi l'état d'urgence dans trois départements de l'ouest du pays menacés par une inondation de boue toxique qui a déjà fait quatre morts et prend l'ampleur d'une «catastrophe écologique», menaçant la faune et la flore autour du Danube.

«Heureusement, les réserves d'eau potable, qui sont situées beaucoup plus profondément, n'ont pas été affectées», a déclaré mardi après-midi le ministre de l'Intérieur, Sandor Pintér, au cours d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre, Viktor Orban.


Les dommages sont chiffrés entre 5 et 10 millions d'euros, d'après de premières estimations officielles.

Rupture d’un réservoir d’une usine d’aluminium

Lundi, un réservoir d'une usine d'aluminium d'Ajka s'est rompu pour une raison encore inconnue, déversant quelque 1,1 million de mètres cubes de boue sur sept villages avoisinants.

Le bilan s'est alourdi à quatre morts, deux adultes et deux enfants, dont un bébé, a indiqué mardi le directeur des services anticatastrophes, György Bakondi. De plus, six personnes sont portées disparues, a-t-il ajouté. Et, sur les 123 blessés, dont 62 étaient hospitalisés, huit étaient toujours dans un état grave, a-t-il précisé.

Le secrétaire d'Etat à l'Environnement, Zoltan Illés, a jugé mardi qu'il n'y avait jamais eu de «catastrophe écologique» aussi grave en Hongrie, lors d'une visite à Kolontar, l'un des villages touchés.

La boue rouge est un résidu toxique de la production d'aluminium, composé d'éléments nocifs comme le plomb et très corrosif, notamment pour la peau, provoquant de graves lésions, notamment des brûlures. La production d'une tonne d'aluminium entraîne la production de près de trois tonnes de boue rouge. Elle pourrait atteindre le Danube d’ici quelques jours.