Etats-Unis: Les midterms, comment ça marche?

POLITIQUE Comment le système américain fonctionne-t-il? Qui vote, où, pour quoi? 20Minutes.fr fait le point...

Philippe Berry

— 

Le Sénat américain a voté mardi soir un projet de loi doté de 410 milliards de dollars supplémentaires pour le budget 2009, en même temps que la levée de restrictions sur les voyages et la vente de médicaments à Cuba.
Le Sénat américain a voté mardi soir un projet de loi doté de 410 milliards de dollars supplémentaires pour le budget 2009, en même temps que la levée de restrictions sur les voyages et la vente de médicaments à Cuba. — Justin Sullivan AFP/Getty Images/Archives

De notre correspondant

Tous les deux ans, les Américains retournent aux urnes. Un rythme infernal pas évident à suivre. Décryptage.

>> Obama et les démocrates peuvent-ils éviter la fessée? Réponse ici

Le Congrès, c'est quoi?

L'équivalent du Parlement français, avec deux chambres: le Sénat, composé de 100 membres (deux par Etat) élus le plus souvent pour six ans, et la Chambre des représentants (435 membres, répartis proportionnellement à la population des Etats), élus pour deux ans. Les deux chambres introduisent et votent les lois. Le président dispose d'un droit de véto, qui peut être retourné au Congrès par un vote à la super majorité des deux tiers. Le poste de sénateur est le plus prestigieux (moins de membres, mandat plus long) mais c'est le Speaker de la Chambre (leader de la majorité) qui se trouve en tête sur la liste de succession après le vice-président.

«Midterms»?

Pour «élection de la mi-mandat». Tous les deux ans, (au milieu du mandat de 4 ans du président), le premier mardi suivant le premier lundi de novembre (le 2, cette année), la totalité des sièges de la Chambre et un environ un tiers du Sénat sont renouvelés. La Chambre suit donc mécaniquement l'humeur du pays, tandis que le Sénat garde une plus grande stabilité. De nombreuses élections de gouverneurs (à la tête d'un Etat) ont également lieu. Certaines sont plus médiatisées que d'autres, comme celle de Californie, qui oppose l'ex-PDG d'eBay, le républicaine Meg Whitman, au démocrate Jerry Brown, gouverneur de l'Etat dans les années 80. Sur les longs bulletins de vote, les électeurs choisissent aussi des juges, des shérifs et de nombreux postes locaux. Des référendums seront particulièrement scrutés, comme la légalisation du cannabis en Californie.

Qui se présente au Congrès?

Les deux principaux partis organisent des primaires. Néanmoins, un perdant peut malgré tout se maintenir comme «write-in candidate». Son nom ne figure pas sur les bulletins mais les électeurs peuvent l'écrire à la main. Il est plutôt rare qu'un tel candidat s'impose. La prime à un candidat sortant est écrasante: il dispose en général de trois à quatre fois plus d'argent que son adversaire. Quand un sénateur prend sa retraite, en revanche, la bataille est plus ouverte.