Six anciens militaires croates rejugés à Zagreb

avec AFP

— 

Un nouveau procès contre six anciens membres croates de la police militaire s'est ouvert ce jeudi à Zagreb. Ils sont accusés d'avoir torturé et tué des civils serbes au début du conflit de 1991-1995. Parmi eux, 17 sont morts. Ces crimes ont été commis entre la fin de 1991 et le début de 1992 dans la ville de Pakrac (est). Les accusés ont plaidé non-coupables lors de la réouverture du procès. En 2009, ils avaient été condamnés à des peines allant jusqu'à 16 ans d'emprisonnement, mais ce verdict avait été annulé par la Cour suprême de Croatie en raison d'"erreurs de procédure". La Cour avait ordonné qu'ils soient rejugés.