Syrie: un militant des Droits de l'homme condamné à un an de prison

AFP

— 

Un tribunal militaire en Syrie a condamné un militant des Droits de l'homme, Abdel-Hafiz Abdel Rahmane, à un an de prison, ont annoncé jeudi des ONG dans un communiqué.
Abdel-Hafiz Abdel Rahmane, membre de l'Organisation des Droits de l'homme en Syrie (ODHS), a été reconnu coupable d' «appartenance à une société secrète» et condamné à un an de prison, par un tribunal à Alep (nord).
Il a été arrêté en mars dernier à son domicile à Alep où il s'est vu confisquer sa bibliothèque, des disques compact et son portable, selon le communiqué.