Le maire limogé de Moscou dénonce le climat de crainte instauré par Medvedev

AFP

— 

Le maire déchu de Moscou, Iouri Loujkov, a dénoncé l'absence de démocratie et la censure du président russe Dmitri Medvedev dans une lettre adressée à ce dernier et publiée mercredi sur le site de l'hebdomadaire de l'opposition New Times.
«Dans notre pays, on a peur depuis 1937 (au plus fort des répressions staliniennes, NDLR) d'exprimer son opinion. Si les dirigeants du pays soutiennent cette peur (...), il est facile d'arriver à une situation où le pays n'a qu'un dirigeant dont les paroles sont gravées dans du granit et qu'on doit suivre sans murmure», écrit Iouri Loujkov.
Il assure également qu'une émission de soutien au maire sur la chaîne moscovite TVTs a été «interdite d'antenne par le Kremlin». «Ce n'est rien d'autre que de la censure», a-t-il estimé.