Le Japon refuse de s'excuser auprès de la Chine après la détention d'un marin chinois

AFP

— 

La Chine a réclamé ce samedi des «excuses» et une «compensation» pour la détention par le Japon du capitaine d'un chalutier chinois, arrêté début septembre près d'îlots dont la souveraineté est contestée par les deux pays, et finalement libéré vendredi.

Mais le porte-parole du ministère japonais des Affaires étrangères a rejeté cette demande comme «sans fondement». «Cela ne peut absolument pas être accepté» a déclaré Satoru Sato.