Trois Ivoiriens sanctionnés par le Conseil de sécurité

©2006 20 minutes

— 

Le Conseil de sécurité de l'ONU a pris pour la première fois des sanctions contre trois Ivoiriens, accusés de faire obstacle à la paix en Côte d'Ivoire

Ces sanctions, prévues par la résolution 1572 de novembre 2004, sont entrées en vigueur mardi

Le dirigeant des « jeunes patriotes » (partisans du président Laurent Gbagbo), Charles Blé Goudé, un chef de ces « patriotes », Eugène Djué, et un commandant des rebelles des Forces nouvelles (FN), Martin Kouakou Fofié, sont interdits de voyager et leurs avoirs financiers sont gelés pour un an

Ce qui est aussi le cas aux aux Etats-Unis depuis hier

Blé Goudé et Djué sont sanctionnés pour leur rôle dans les violences mi-janvier contre la mission de l'ONU en Côte d'Ivoire

Quant à Fofié, les Nations unies considèrent que les rebelles des FN, sous ses ordres, « se sont livrés au recrutement d'enfants-soldats, à des enlèvements, à des sévices sexuels sur les femmes, à des arrestations arbitraires et à des exécutions extrajudiciaires »

Pour prévenir de nouvelles violences, l'ONU a décidé lundi d'envoyer 200 hommes supplémentaires sur place

L P