Un Canadien soupçonné d'espionnage pour les USA retenu en Libye

AFP

— 

Un Canadien soupçonné d'espionnage au profit des Etats-Unis a été empêché de quitter la Libye pour «raisons de sécurité», a rapporté lundi le journal libyen Oéa.
Douglas Oriali, qui détient également les nationalités irlandaise et australienne, est soupçonné de collaborer avec les renseignements américains «en vue de collecter des informations visant à faire échouer un projet de forage au large de la Libye du groupe pétrolier britannique BP».
Un «responsable libyen de haut rang» cité par le journal a précisé que Douglas Oriali s'était présenté à son arrivée en Libye comme un archéologue venu en touriste. Le responsable a précisé que Douglas Oriali a été placé sous surveillance et a été interdit de sortie du pays après la découverte de «contacts entre le Canadien et un diplomate américain en Libye soupçonné lui aussi d'être un agent des renseignements».