Niger: Areva et Vinci évacuent tous leurs expatriés du nord du pays

AFRIQUE Après l'enlèvement de cinq Français jeudi...

avec AFP

— 

Les groupes français Areva et Vinci ont décidé d'évacuer tous leurs salariés expatriés des sites miniers du nord du Niger, où cinq Français et deux Africains ont été enlevés jeudi, a-t-on appris vendredi auprès des deux entreprises.

L'évacuation des expatriés travaillant sur le site minier d'Arlit (1.000 km au nord-est de Niamey), où a eu lieu l'enlèvement, avait déjà été annoncée.

«La décision a été prise dans la journée (de vendredi) de rapatrier aussi sur Niamey les expatriés présents sur le site d'Imouraren», future mine géante d'uranium à 80 km d'Arlit et cette évacuation «est en cours», a indiqué vendredi soir une porte-parole d'Areva.

Rappatriés sur Niamey

«Tous nos expatriés dans la zone du nord du Niger vont ainsi être rapatriés sur Niamey», a-t-elle ajouté.

Un porte-parole de Vinci avait auparavant déclaré que tous ses expatriés allaient quitter Arlit d'ici «la fin du week-end» pour regagner la capitale nigérienne, tandis que ceux présents sur le site d'Imouraren seraient aussi rapatriés sur Niamey dans un second temps.