Au Royaume-Uni, Benoît XVI va à la rencontre des Anglicans

AFP

— 

Le rapprochement avec l'Eglise anglicane est au coeur de la deuxième journée de Benoît XVI au Royaume-Uni. Le pape va ainsi visiter ce vendredi des lieux hautement symboliques à Londres: l'abbaye de Westminster et Lambeth palace.
Benoît XVI sera le premier pape à être accueilli au palais londonien de Lambeth, la résidence du chef des anglicans, par l'archevêque de Canterbury, Rowan Williams, pour une «visite fraternelle». Peu après, et pour un autre acte sans précédent pour un souverain pontife, le Saint-Père pénètrera dans l'abbaye de Westminster, la prestigieuse église anglicane londonienne où se font couronner les souverains britanniques.
Près de cinq siècles après la rupture de 1534, l'Eglise catholique espère ainsi apaiser les tensions avec les anglicans, récemment avivées par un acte papal offrant aux fidèles déçus par les évolutions de leur Eglise (sur la consécration de femmes et les bénédiction de mariages homosexuels, notamment), de rallier l'Eglise catholique.