Benoît XVI ne s'inquiète pas d'éventuelles manifestations hostiles au Royaume-Uni

AFP

— 

Benoît XVI a déclaré jeudi matin n'être «pas inquiet» à propos d'éventuelles manifestations d'hostilité lors de sa visite de quatre jours au Royaume-Uni, en s'adressant aux journalistes à bord de l'avion qui le conduisait à Edimbourg (Ecosse).
«Je ne suis pas inquiet parce que, lorsque je suis allé en France, on m'a dit que ce serait le pays le plus anticlérical, lorsque je suis allé en République tchèque on m'a dit que ce serait le pays le moins religieux d'Europe», a dit le pape aux journalistes qui étaient avec lui.
Au Royaume-Uni, «je suis sûr d'une part que l'accueil sera positif de la part des catholiques et des croyants, et que d'autre part il y aura respect et tolérance réciproques là où il y a de l'anti-catholicisme». «Je vais de l'avant avec grand courage et avec joie», a-t-il ajouté.