Début du procès du meurtre d'un handballeur international roumain

AFP

— 

Le procès du meurtre du handballeur international roumain Marian Cozma, poignardé en février 2009 à Veszprém, s'est ouvert lundi au Tribunal départemental de Veszprém (ouest).
Le principal accusé, Sandor Raffael, a clamé son innocence. Il ne s'est pas exprimé directement devant le tribunal mais a maintenu ses déclarations faites à la police, a annoncé le juge Balazs Németh, cité par l'agence de presse hongroise MTI.
L'international roumain de handball Marian Cozma, évoluant en Hongrie au MKB Veszprem, a été tué début février 2009 d'un coup de poignard lors d'une rixe près d'une discothèque de Veszprém, le Patriota. Pendant la bagarre, deux de ses coéquipiers, l'international serbe Zarko Sesum et le Croate Ivan Pesic, ont également été grièvement blessés.