Le «binge drinking» se propage chez les ados britanniques, selon la Croix Rouge britannique

AFP

— 

Un adolescent britannique sur sept, dans la tranche des 11 à 16 ans, a été confronté à une situation de détresse d'un ami de son âge en état d'ivresse, a révélé lundi la Croix Rouge locale.
10% des 2 500 jeunes interrogés disent avoir été témoin d'un malaise, d'une blessure ou d'une situation d'inconscience liés à la consommation d'alcool au cours des 12 derniers mois. La moitié d'entre eux ont été confrontés à un ami évanoui, et un quart à un ami blessé à la suite d'une rixe.
Cette enquête confirme la propagation du «binge drinking» (beuverie) chez les adolescents, avec environ un quart (23%) des jeunes entre 11 et 16 ans affirmant avoir été ivres eux-mêmes en moyenne trois fois pendant les six derniers mois. La Croix Rouge britannique a en conséquence lancé une campagne visant à accroître la proportion de jeunes connaissant les premiers secours.