Dieudonné est à Téhéran, dans l’espoir de plaider la cause de Sakineh

avec AFP

— 

L'humoriste français controversé Dieudonné est arrivé lundi matin à Téhéran où il espère pouvoir plaider la cause de l'Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani, condamnée à la lapidation dans une affaire de meurtre et d'adultère.
Dieudonné, qui entretient des liens avec le président iranien dont il partage l'antisionisme, a affirmé la semaine dernière à la presse française qu'il voulait demander à Mahmoud Ahmadinejad la «clémence» pour Sakineh Mohammadi-Ashtiani, mère de famille de 43 ans, dont la condamnation à mort par lapidation a été officiellement «suspendue» en juillet. Il ne savait cependant pas encore en fin de matinée quels responsables il pourrait rencontrer, ni quand, a indiqué son entourage à l'AFP.
Le ministère des Affaires étrangères a souligné que l'humoriste français «n'est nullement mandaté par les autorités françaises», et que sa visite se ferait sans le concours de l'ambassade de France à Téhéran.