La santé fragile de Kim Jong-Il provoque le report d'une conférence exceptionnelle

avec AFP

— 

Selon des responsables non identifiés des services secrets sud-coréens, cités par la chaîne de télévision, la santé de Kim Jong-Il, 68 ans, s'est détériorée à l'issue de sa visite en Chine le mois dernier.
Une conférence exceptionnelle du Parti des travailleurs de Corée, censée préparer la succession du chef de l’Etat nord-coréen en faveur de son plus jeune fils, a d’ailleurs été retardée en raison de son état de santé, a rapporté lundi la chaîne sud-coréenne YTN. Mais d’après YTN, chaîne d'informations sur le câble, la réunion exceptionnelle du Parti devrait se tenir bientôt car l'état de santé de Kim ne justifie pas une annulation.
Cette conférence du Parti des travailleurs de Corée, la première de ce type depuis 1966, doit, selon les médias officiels nord-coréens, élire «l'organe suprême» du parti. Des analystes s'attendent à ce que les délégués consacrent Jong-Un, le plus jeune fils du numéro un Kim Jong-Il, comme successeur de son père, très malade, à la tête de la seule dynastie communiste au monde.