500 000 dollarspour libérerl'américaine

— 

Un an de prison, quelques jours d'hésitation, et puis la décision. La randonneuse américaine Sarah Shourd, emprisonnée en Iran depuis le 31 juillet 2009, pourrait être libérée dans les heures qui viennent. Le procureur de Téhéran a fixé hier le prix de sa liberté : une caution de 500 000 dollars. La jeune femme de 32 ans souffre de dépression et pourrait être atteinte d'un cancer. Ses deux compagnons, Shane Bauer et Josh Fattal, 28 ans tous les deux, vont rester en détention.
Les trois Américains avaient été arrêtés près de la frontière avec le Kurdistan irakien. Ils ont assuré s'être égarés pendant une randonnée. Ils ont d'abord été détenus pour entrée illégale dans le pays, avant d'être accusés d'espionnage. Washington a toujours appelé à leur libération immédiate. L'affaire suscitait des divergences au sein du pouvoir iranien. Jeudi, le gouvernement iranien avait annoncé qu'il libérerait l'Américaine « samedi ». Mais le pouvoir judiciaire s'y était opposé. Jusqu'à hier.