Une «journée d'autodafé de la Bible» stoppée par la justice

avec AFP

— 

Un homme d'affaires sud-africain voulait brûler samedi des Bibles en réponse à la menace d'un pasteur américain de mettre le feu au Coran, mais il en a été empêché par un tribunal de Johannesburg, a rapporté un quotidien local.

La Haute cour de Johannesburg a publié vendredi soir un arrêt d'urgence interdisant à Mohammed Vawda d'organiser une «journée d'autodafé de la Bible» prévue sur une place de la ville, a précisé le Saturday Star.

Le Sud-Africain s'est déclaré inspiré par la menace du pasteur Terry Jones, chef d'un groupuscule chrétien intégriste, de brûler des exemplaires du Coran pour le 9e anniversaire des attentats du 11-Septembre 2001.