Déjà un film sur les 33 mineurs chiliens

avec AFP

— 

«Cette histoire est incroyable». Fasciné par l'épopée des mineurs bloqués dans une mine du Chili, un cinéaste chilien connu prépare déjà un long métrage sur leur sauvetage et leur futur retour à la vie normale: «les 33», prochainement sur les écrans.

Parmi les caméras tournant autour du «Camp Espoir», celles de Rodrigo Ortuzar emmagasinent goulûment des images des familles, des secours, de l'ambiance et du paysage, en vue d'une production «qui mêlera fiction et réalité», raconte le cinéaste de 50 ans.

«Les 33. Tiré d'une histoire vraie», dit l'affiche déjà prévue, qui montre un mineur s'avançant, dans l'obscurité, vers la lumière au bout d'une galerie. Un scénario encore très fictif pour les 33 hommes de San José, qui doivent être secourus d'ici deux à trois mois selon les prévisions des autorités.