Accord de paix au Proche Orient: Netanyahu n'exclut pas un referendum

avec AFP

— 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu «n'exclut pas de procéder à un référendum» en Israël s'il parvient à conclure un accord de paix avec les Palestiniens, rapporte vendredi la radio publique israélienne.

Citant des sources proches du Premier ministre, la radio précise qu'un tel référendum pourrait se tenir dans moins d'un an, dès qu'un «accord cadre» fixant le grandes lignes d'un règlement final du conflit aura été signé.

Lors de la reprise des négociations directes israélo-palestiniennes jeudi à Washington, Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas se sont engagés à se rencontrer toutes les deux semaines dans l'année qui vient pour tenter de parvenir à un accord de paix au Proche-Orient. Le président américain Barack Obama s'est dit «encouragé» par l'attitude des deux dirigeants lors de ces premiers pourparlers directs entre Israël et l'Autorité palestinienne depuis la fin 2008.