Au Mozambique, le calme revient après deux jours d’émeutes

AFP

— 

L'activité reprenait timidement vendredi à Maputo, où de longues files d'attente se sont formées devant les magasin,  fermés pendant deux jours d'émeutes contre la vie chère. Au moins sept personnes ont trouvé la mort durant ces émeutes, tandis que 288 autres ont été blessées.
Après deux jours de heurts, la nuit a été calme dans la capitale mozambicaine, a constaté le directeur des services d'urgence de l'hôpital central de Maputo, Antonio Assis da Costa.