La police met fin à la prise d'otage au siège de Discovery Channel

ETATS-UNIS Les forces de l'ordre ont abattu le suspect et tous les otages sont hors de danger...

J.C. avec AFP

— 

Un policier tente de faire respecter le prémimètre de sécurité autour du siège de Discovery Channel à Silver Spring le 1er septembre 2010.
Un policier tente de faire respecter le prémimètre de sécurité autour du siège de Discovery Channel à Silver Spring le 1er septembre 2010. — Jose Luis Magana/AP/SIPA

Après plusieurs heures d'angoisse, la police a mis fin à la prise d'otage qui se déroulait au siège de la chaîne américaine Discovery Channel. Les trois otages ont été libérés après que les forces de l'ordre ont abattu le supect. Le preneur d'otages, un homme de 43 ans répondant au nom de James Jay Lee, est présenté par la police comme un militant environnemental qui aurait un différend avec la chaîne Discovery.

«Nos unités tactiques sont intervenues» quand le suspect a pointé une arme vers un des otages, a indiqué le chef de la police du comté de Montgomery, J. Thomas Manger, lors d'une conférence de presse. «Ils ont tiré sur le suspect. Le suspect est mort».

La police avait craint pour la vie des personnes retenues après plus de deux heures de négociations par téléphone au cours desquelles l'individu s'était montré émotionnellement instable.

Engins explosifs sur la poitrine et dans le dos

«Tous les otages sont en sécurité et à l'extérieur du bâtiment», a-t-il assuré. J. Thomas Manger a ajouté que la police avait estimé que l'homme portait «des engins explosifs sur la poitrine et dans le dos» qui «semblaient avoir explosé».

D'autres engins suspects se trouvaient néanmoins encore dans le bâtiment. «Ils sont dans des sacs à dos et nous ne savons pas exactement qui les a amenés ici et ce dont il s'agit. On soupçonne que c'est (le preneur d'otages), alors il est nécessaire de les neutraliser», a déclaré J. Thomas Manger.

Il a également indiqué ne pas pouvoir assurer à ce stade que le preneur d'otages avait agi seul. «Il y a un grand nombre d'informations que nous devons examiner».

A 11km de la Maison Blanche

La prise d'otages avait commencé vers 13h locales (17h à Paris) au siège de Discovery Channel, dans une zone commerciale proche des transports en commun, à environ 11 km de au nord de la Maison Blanche.

Selon le chef de la police, le suspect était connu pour avoir eu des «démêlés avec les gens de Discovery Channel». Les médias américains avançaient que le suspect pourrait être un militant écologiste, répondant au nom de James Jay Lee, embarqué dans une lutte acharnée contre le réchauffement climatique. Des images de l'individu brandissant une pancarte «Discovery Channel: sauvez la planète!!», étaient diffusées par les chaînes américaines.

La police a refusé de confirmer que cet homme était le preneur d'otages. James Jay Lee serait également, selon plusieurs médias, l'auteur d'un site internet baptisé «savetheplanetprotest.com» et comportant une longue série de revendications en 11 points, baptisée «Discovery Channel DOIT diffuser au monde entier son engagement à sauver la planète et doit le faire IMMEDIATEMENT».

Le texte, signé «Lee», au ton décousu et à la mise en page archaïque (texte noir sur fond blanc) explique que pour sauver la planète, il est nécessaire de «diminuer la population humaine» en empêchant la reproduction des hommes. Son auteur appelle en outre Discovery Channel à mettre en place une nouvelle grille de programmes pour sensibiliser la population aux enjeux du climat.