Procès des diamants du sang: L'ex-agent de Naomi Campbell se défend d'avoir menti

JUSTICE Carol White a confirmé ses dires de lundi: «C’est Charles Taylor qui a donné les diamants à Naomi Campbell»...

Anaïs Machard avec AFP

— 

Carol white au tribunal de la Hague, le 9 août 2010.
Carol white au tribunal de la Hague, le 9 août 2010. — AFP PHOTO / SIERRA LEONE SPECIAL TRIBUNAL = RESTRICTED TO EDITORIAL USE

Carol White était de nouveau présente ce mardi au tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) lors du procès de Charles Taylor accusé de 11 crimes, et spécialement du trafic de «diamants du sang».

L’ex-agent du mannequin avait affirmé lundi que la «panthère noire» s’était vu offrir des diamants par l’ex-président libérien. Elle a d’ailleurs réitéré mardi sa déclaration lors du contre-interrogatoire: «Qui a offert des diamants en cadeau à Naomi Campbell?», lui a demandé la procureur Brenda Hollis. «Charles Taylor», a répondu l'agent.

«Cinq ou six» ou «Deux ou trois»?

Carol White a notamment déclaré lundi que Naomi Campbell lui avait montré les diamants, et qu’elle avait pu en voir «cinq ou six», alors que celle-ci certifiait en avoir reçu «deux ou trois». Une version démentie ce mardi par l’avocat de Charles Taylor.

«Votre compte rendu est un tissu de mensonges. Vous l'avez inventé pour que cela vous aide dans votre procès contre Mme Campbell. Pour le dire franchement, tout ce qui compte pour vous, c'est l'argent», a déclaré Courtenay Griffiths, faisant référence au procès en cours entre le top et son ex-agent. Ce à quoi Carol a rétorqué: «C'est l'entière vérité. Cela n'a rien à voir avec mon conflit professionnel avec Naomi Campbell. Il ne s'agit pas d'argent. Il s'agit d'un sujet très grave et je dis la vérité.»

Une déclaration de la plus haute importance

Une déclaration en forme d'accusation à l'encontre de Charles Taylor, ex-président libérien, accusé de 11 crimes, notamment pour prouver qu’il a menti en déclarant ne jamais avoir possédé ces diamants du sang, qui proviendraient des rebelles sierra-léonais du front révolutionnaire uni (RUF). En septembre 1997, date où les diamants ont été offerts à Naomi Campbell, celui-ci se serait rendu en Afrique du Sud, dans le but de «vendre ou échanger des armes contre des diamants».

>> Pour en savoir plus sur Charles Taylor, c'est ici