Le Pakistan subit la pire catastrophe naturelle de son histoire

INONDATIONS Le pays appelle à l'aide...

Anaïs Machard avec AFP

— 

Des victimes des inondations s'accrochent à un hélicoptère de l'armée, dans la province pakistanaise du Pendjab, le 7 août 2010.
Des victimes des inondations s'accrochent à un hélicoptère de l'armée, dans la province pakistanaise du Pendjab, le 7 août 2010. — Adrees Latif / Reuters

Les chiffres en constante augmentation

1.600 personnes ont été tuées en près de deux semaines, et quelque 500.000 personnes sont toujours sans abri rien que dans la région du Pendjab. Vendredi, 12 millions de personnes étaient touchées au Pendjab et dans la province du Nord-Ouest, et 3 millions dans le Sind (Sud). Le nombre de personnes affectées à ce jour atteint donc les 15 millions, dans ce pays qui comprend 170 millions d’habitants.

 «Des millions de personnes souffrent, la pluie continue de tomber et de nouvelles pertes humaines sont à redouter, déclare le Premier ministre Yousuf Razar Gilani. J'appelle le monde entier à nous aider.»

Appel à l’aide

«Il manque d'abris, de bâches en plastique, de biens pour la maison. Les stocks doivent être transportés d'urgence vers les zones touchées», explique l’ONU.

Bien que les donateurs internationaux aient débloqué des aides de dizaines de millions de dollars, sur le terrain, les mouvements caritatifs islamiques, soupçonnés d'entretenir des liens avec des groupes extrémistes, sont plus visibles que les services gouvernementaux.

Pour venir en aide aux victimes des inondations et soutenir les activités de secours d’urgence engagées par le Croissant-Rouge du Pakistan, la Croix-Rouge française envoie ses dons: Distribution de produits de première nécessité (couvertures, tentes, bâches, jerrycans, moustiquaires, kits d’hygiène,…) Cette première intervention d’urgence doit permettre de venir en aide à 25.000 familles, soit 175.000 personnes. Le coût de ce déploiement de ressources humaines et matérielles est estimé à 150.000 euros pour cette première opération d’urgence qui devrait durer 3 mois. Aussi, pour permettre de venir en aide aux populations du Pakistan, la Croix-Rouge française ouvre un compte dédié et lance un appel à dons auprès du grand public.