Un Français condamné à mort en Chine pour trafic de drogue

JUSTICE Il produisait et vendait de la méthamphétamine...

avec AFP

— 

Un Français d’origine laotienne a été condamné à la peine de mort pour production et trafic de drogue avec un complice chinois par un tribunal de Canton (sud), ont annoncé ce lundi le quotidien China Daily et des sources diplomatiques françaises.

Chan Thao Phoumy, né au Laos, a été condamné samedi par le Tribunal intermédiaire de Canton pour fabrication, transport, contrebande et trafic de méthamphétamine, a précisé le Consulat général de France dans la métropole méridionale. Le Français était rejugé après l'apparition «d'éléments nouveaux», après avoir été condamné à la prison à vie suite à son arrestation en 2005.

Un réseau de huit hommes

Un complice chinois, Xie Weiming, a également été condamné à la peine capitale samedi, a ajouté le China Daily. Ils faisaient partie d'un réseau de huit hommes qui a produit de 1999 à 2003 dans la province méridionale du Guangdong ainsi que dans celle du Henan (centre) des tonnes de cette drogue synthétique, selon le quotidien.

Deux autres trafiquants de ce groupe ont été condamnés à la peine de mort assortie d'un sursis de deux ans, peine généralement commuée en perpétuité en Chine. Trois autres ont été condamnés à la prison à vie et le huitième membre du réseau à 20 ans de détention.

Plusieurs étrangers exécutés ces derniers mois en Chine

La législation chinoise est extrêmement stricte en matière de production et de trafic de drogue et plusieurs ressortissants étrangers ont été exécutés ces derniers mois dans le pays, en dépit des protestations de leur pays. Quatre Japonais ont été exécutés en avril dernier en Chine, après un Britannique en décembre 2009.

Ce dernier cas avait créé une vive polémique entre Pékin et Londres, qui avait argué que son ressortissant souffrait de graves problèmes psychiques et qui avait plaidé la clémence jusqu'au dernier moment, en vain.