Glissements de terrain en Chine: au moins 127 morts et 2.000 disparus

CHINE Dans le nord-ouest du pays...

avec AFP

— 

Deux militaires chinois montrent la provine de Gansu où un glissement de terrain a fait au moins 96 morts, dimanche 8 août.
Deux militaires chinois montrent la provine de Gansu où un glissement de terrain a fait au moins 96 morts, dimanche 8 août. — AP Photo/CCTV via APTN

UPDATE 11h15: Le bilan s'alourdit à 127 morts.

>> Cet article est actualisé en temps réel. Cliquez ici pour rafraîchir.

Au moins127 personnes ont été tuées et 2.000 sont portées disparues après des glissements de terrain dans le Gansu, au nord-ouest de la Chine, survenus à la suite de fortes pluies, selon l'agence Chine Nouvelle.

Les glissements de terrain se sont produits samedi soir, dans la province à population majoritairement tibétaine du Gansu, après de fortes précipitations, a précisé Chine nouvelle, citant Mao Shengwu, le responsable de la préfecture touchée. Ils ont affecté quelque 50.000 personnes.

Boue

Les autorités ont déployé près de 3.000 soldats et une centaine de membres du personnel médical afin qu'ils participent aux opérations de recherche et de sauvetage ralenties par les rivières de boue et de débris, a indiqué de son côté la télévision d'Etat. Quelque 680 personnes ont été secourues, selon les médias.

Au total, 20.000 personnes du district touché, celui de Zhouqu, ont été évacuées, alors qu'un village a été entièrement enseveli, selon les médias d'Etat.

Electricité coupée

Certaines rues ont été envahies d'une couche de boue pouvant atteindre un mètre, a précisé Chine Nouvelle.

Des images de la télévision d'Etat ont montré des habitants marchant dans des rues recouvertes de boue, des voitures partiellement ensevelies ainsi que des soldats pelletant la boue à la recherche de disparus.

Dégâts considérables

L'électricité est coupée dans la majeure partie de cette zone, dernière région en date du pays à essuyer des pluies torrentielles, qui, depuis le début de l'année, ont fait plus de 2.100 morts ou disparus dans l'ensemble du pays et ont provoqué l'évacuation de 12 millions de personnes.

Les pluies diluviennes, qui ont surtout touché les régions du Sud, du centre et plus récemment du Nord-Est, ont provoqué les pires inondations depuis dix ans dans le pays.

Les dégâts matériels sont considérables: 1,4 million de maisons ont été détruites et les dégâts matériels sont évalués à 275 milliards de yuans, soit plus de 30 milliards d'euros.

En août 2007, au moins 600 personnes avaient péri ou disparu dans des inondations considérées comme les pires de la décennie.