Washington, 1972, US Air Force
Washington, 1972, US Air Force — AFP PHOTO

MONDE

La Grande-Bretagne sort ses dossiers sur les Ovnis

Des documents tenus au secret pendant plus de 50 ans...

Ce jeudi, des centaines de documents à propos d’objets volants non identifiés (Ovni) ont été révélés par les archives nationales. Des observations mystérieuses dans le ciel britannique ont été recensées entre les années 1995 et 2003. Ces documents étaient, jusqu’à ce jour, classés secret.

Eisenhower et Churchill : Ils tiennent le secret par peur d’une « panique massive »

On y trouve notamment une lettre de l’ex-premier ministre britannique, Winston Churchill. Dans celle-ci, il ordonne le secret pendant 50 ans à propos d’une rencontre entre un Ovni et un bombardier de la Royal Air Force (RAF) durant la seconde guerre mondiale. «Cet événement devrait être immédiatement classé secret défense car cela provoquerait une panique massive parmi la population et réduirait à néant la croyance dans l'Eglise», a expliqué Churchill au président américain Eisenhower d’après un témoin. L’équipage de l’avion a photographié l’Ovni à proximité des côtes anglaises au moment où il «planait sans bruit» à côté de lui.

D’autres cas étranges

Des croquis, dessins, lettres et témoignages ont été dévoilés, révélant de nombreuses apparitions étranges, explicables ou non.

Un vaisseau spécial extra-terrestre mesurant 20 fois la taille d’un terrain de football a été signalé à l’armée par un homme l’ayant vu stationner au dessus de l’aéroport de Manchester, en janvier 1995. Ce même jour, l’OVNI avait été repéré dans les airs par un pilote britannique d’un Boeing 737, qui avait faillit entre en collision avec lui.

Une autre note datée de 1997 relate des phénomènes acoustiques étranges «sonic booms», ainsi qu’un accident d’avion dans le nord de l’Angleterre, pour lequel aucune épave n’a été retrouvée.

Un «ovni noir triangulaire» aurait été vu au-dessus du domicile du ministre de l'Intérieur d'un «cabinet fantôme» dans le Kent à la fin des années 1990.

La plupart du temps, les observations d’Ovnis sont explicables par des phénomènes naturels tels que l’entrée d’une météorite dans l’atmosphère. Cependant, 5% des documents examinés officiellement par des agences gouvernementales dans le monde entier restent sans explication.