Incendie: L'état d'urgence décrété dans sept régions russes

ENVIRONNEMENT Le pays fait face à une canicule sans précédent...

M.P. avec AFP

— 

S.KARPUKHIN / REUTERS

Depuis samedi, d’intenses incendies ravagent la partie occidentale de la Russie, en particulier dans les régions de Nijni-Novgorod et Voronej. Au moins 34 personnes ont trouvé la mort dans ces feux, provoqués par une canicule sans précédent, selon le ministère russe des Situations d’urgence. Face à l'urgence, le président Dmitri Medvedev a décrété lundi l'état d'urgence dans sept régions de Russie, ont rapporté les agences russes.

Au moins 120.000 hectares ont été ravagés par les flammes. «Sur les dernières 24 heures, la tendance générale est à la baisse concernant le nombre d'incendies», a tenté de rassurer Vladimir Stepanov, chef du centre national de crise du ministère des Situations d'urgence. Dimanche encore, plus de 300 foyers sont apparus, dont 200 seulement ont été maîtrisés.

Poursuite de la canicule

Les conditions climatiques ne vont  pas faciliter le travail des dizaines de milliers de personnes combattant les flammes. Les services météorologiques prévoient que la canicule qui frappe la Russie depuis un mois, n'allait pas faiblir cette semaine. Le district fédéral central et celui de la Volga, les deux parties du pays les plus touchées par les incendies, devraient ainsi connaître des températures comprises entre 35 et 42°C jusqu'à la fin de la semaine, selon le bulletin de lundi du Centre météorologique russe.

Moscou était également pris lundi dans une épaisse fumée grise en raison des feux de tourbes qui font rage dans la région entourant la capitale russe.