Le Kirghizstan approuve à 90,7% le référendum sur la nouvelle Constitution

KIRGHIZSTAN Cette nouvelle Constitution devrait affaiblir les pouvoirs du président au bénéfice du Parlement...

avec AFP

— 

L'armée patrouille dans la ville d'Och, au sud du Kirghizstan, le 11 juin 2010.
L'armée patrouille dans la ville d'Och, au sud du Kirghizstan, le 11 juin 2010. — REUTERS/Alexei Osokin

Le Kirghizstan a adopté par référendum dimanche une nouvelle Constitution censée l'aider à surmonter son instabilité politique et tourner la page des violences des derniers mois, selon des résultats officiels quasi-définitifs publiés tôt ce lundi. Les électeurs kirghiz se sont prononcés à 90,7% en faveur de la nouvelle Constitution, selon la Commission électorale sur son site internet et portant sur 90% des bureaux de vote. Les résultats définitifs sont attendus d'ici deux jours.

«Aujourd'hui est un jour très important, historique pour le pays. (...) La nouvelle Constitution a été adoptée en dépit des attaques sauvages de ses opposants», s'était déjà félicitée Rosa Otounbaïeva, présidente par intérim, deux heures après la clôture des bureaux de vote. Près de 70% des électeurs se sont rendus aux urnes, a indiqué la Commission électorale. «A notre joie et notre étonnement, on ne nous a pas signalé d'incident grave ou de plainte d'importance», a déclaré le président de la Commission, Akilbek Sariev.

Affaiblissement du président au bénéfice du Parlement

Environ 2,5 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes. Les autorités provisoires comptent beaucoup sur ces réformes pour stabiliser le pays, qui a connu plusieurs vagues de violences ces derniers mois. La nouvelle Constitution devrait affaiblir considérablement le président au bénéfice du Parlement, afin d'éviter la concentration du pouvoir dans les mains d'une seule personne.

Le «oui» au référendum devrait permettre la formation d'un nouveau gouvernement qui restera en poste jusqu'aux législatives anticipées prévues en septembre. Leur date exacte sera prochainement annoncée. Rosa Otounbaïeva devrait assumer les fonctions de présidente jusqu'à la présidentielle prévue en octobre 2011.