Le Parlement plus fort

— 

Le Kirghizstan a validé une nouvelle Constitution qui devrait l'aider à surmonter son instabilité politique et tourner la page des violences des derniers mois. Selon la Commission électorale, près de 16 % des bureaux de vote avaient dépouillé leurs bulletins en fin de journée, affichant un résultat de 62 % pour le oui. Mais les résultats définitifs du vote sont attendus dans les jours qui viennent. Aucun trouble n'a été signalé. La nouvelle Constitution affaiblit considérablement le président au bénéfice du Parlement. Objectif : éviter la concentration du pouvoir dans les mains d'une seule personne.