À la rencontre de tribus inconnues

Armelle Le Goff (avec AFP)

— 

La tribu des Korowai vit dans les arbres pour échapper aux moustiques.
La tribu des Korowai vit dans les arbres pour échapper aux moustiques. — INDONESIA NATIONAL CENSUS OFFICE / AFP

Presque une découverte. Pour la première fois, l'Etat indonésien est allé à la rencontre d'une tribu des hauts plateaux de Papouasie. Les Korowai, au nombre de 2 868, composent une tribu « isolée et primitive » de chasseurs-cueilleurs. Ils vivent dans les arbres, ne portent aucun vêtement, mangent des feuilles et des animaux sauvages pour se nourrir. « C'est comme s'ils vivaient encore comme à l'âge de pierre », selon un agent du recensement, chargé des opérations dans la province.

Plus de 250 tribus recensées

dans la province
Pour les interroger, les agents indonésiens ont dû avoir recours à l'aide de traducteurs missionnaires chrétiens utilisant le langage des signes. La présence des Korowai est connue depuis plusieurs décennies en raison des informations données par des missionnaires, qui se sont établis dans les montagnes de la Papouasie. Mais, en raison des troubles qui agitent périodiquement la région, la tribu n'avait pu être dénombrée lors du recensement de 2000. « Maintenant que nous savons qui ils sont, leur nombre et leurs coutumes, ils ne resteront plus isolés. Nous pouvons leur donner l'accès à l'éducation et à la santé, comme à tous les Indonésiens », affirme aujourd'hui l'un des agents du recensement. Au total, plus de 250 tribus ont été recensées dans la province. Et certaines d'entre elles ont toujours très peu de contacts avec le monde extérieur.