Obama: père, c'est le métier qu'il préfère

ETATS-UNIS Quart d'heure émotion pour le président américain...

R.B-P.

— 

Malia Obama (2e D), la fille du président américain Barack Obama est effrayée par Courage, la dinde graciée cette année lors de la traditionnelle cérémonie de Thanksgiving à la Maison Blanche, Washington, le 25 novembre 2009.
Malia Obama (2e D), la fille du président américain Barack Obama est effrayée par Courage, la dinde graciée cette année lors de la traditionnelle cérémonie de Thanksgiving à la Maison Blanche, Washington, le 25 novembre 2009. — L. DOWNING / REUTERS

Alors qu'il est englué dans la gestion d'une marée noire historique, Barack Obama s'est accordé une petite pause ce lundi. Lors d’une allocution pour la fête des pères, le président américain a affirmé qu’être père était  sans hésitation le métier «le plus difficile, le plus gratifiant, le plus important» de toute sa vie.

Dans ce discours chargé en émotion, il a souligné l’importance d’être un bon père. Barack senior avait quitté le foyer alors que le futur président des Etats-Unis était encore très jeune. Ce dernier a donc été élevé par sa mère et ses grands parents.

Lui-même père des petites Sasha (8 ans) et Malia (11 ans), le président a confié aux trois cent personnes présentes qu’à la naissance de ses filles, il avait juré leur apporter tout ce qu’il na pas eu lui-même: «un père». Il a toutefois reconnu ne pas être présent autant qu’il le souhaiterait, du fait des contraintes qu’imposent  ses fonctions.