EasyJet veut équiper ses avions de détecteurs de cendres

TRANSPORTS Objectif: ne plus être bloqué par les volcans...

O.R.

— 

Nuage de cendres au dessus du glacier Eyjafjallajokull en Islande, le 16 mai 2010.
Nuage de cendres au dessus du glacier Eyjafjallajokull en Islande, le 16 mai 2010. — I. JULIUSSON / REUTERS

C’est la première compagnie à s’équiper du détecteur de cendres. La compagnie low cost EasyJet a décidé d’installer un système appelé AVOID (détecteur et identificateur embarqué d'objets volcaniques) sur ses appareils afin d’éviter les nuages de cendres volcaniques et leurs conséquences selon le Dailymail... Cette compagnie sera ainsi la première à tester ces détecteurs, dont l'expérimentation a été approuvée par les autorités britanniques.

Le système fonctionne avec des rayons infrarouges qui envoient des images aux pilotes et aux contrôleurs de vols de la compagnie. Grâce à ces images, les pilotes vont pouvoir situer des nuages jusqu’à 62 miles à l’avance (100 km) et à des altitudes entre 5.000 et 50.000 pieds (1.500 mètres et 15.000 mètres). Ils auront alors la possibilité d’éviter les nuages de cendres.

«L'arme fatale»

Le concept de ce radar à nuages de cendres est proche de l’actuel radar météorologique qui équipe les appareils actuellement. Ils devraient permettre d’éviter de clouer les avions au sol dès qu’un volcan capricieux rejette des cendres.

«Cette technologie pionnière est l'arme fatale qui permettra de reléguer les perturbations à grande échelle dues aux nuages de cendres aux oubliettes de l'histoire», a souligné le directeur général de la compagnie Andy Harrison dans un communiqué.

Air France, contactée par 20minutes.fr ce vendredi, n'était pas en mesure de dire si de tels détecteurs allaient prochainement être installés sur ses avions.