Derrick Bird, un drôle d'oiseau

Armelle Le Goff

— 

Pour ses voisins, le chauffeur de taxi était un type « gentil » et « sans histoire ».
Pour ses voisins, le chauffeur de taxi était un type « gentil » et « sans histoire ». — L. NEAL / AFP

Pour ses voisins, Derrick Bird était un type « gentil » et « sans histoire ». C'est pourtant le même homme qui a tué 12 personnes et fait 25 blessés mercredi avant de se donner la mort. Dispute avec des collègues, différend familial : la police britannique tentait hier de déterminer ce qui a pu pousser un paisible chauffeur de taxi originaire de la région des Lacs (Nord-Ouest) à se lancer dans ce périple meurtrier.

Il aurait commencé son équipée

en tuant son frère jumeau
Seule l'identité de ses victimes pourrait expliquer en partie ses motivations. Peu diserte, la police n'a révélé que le nom de Kevin Joseph Commons, un avocat. Selon la presse, c'était le conseil de la famille Bird. Autre information divulguée par la presse : il semble que Bird aurait commencé son équipée en tuant son frère jumeau, à cause d'un différend familial portant sur le testament de leur mère, toujours en vie. Il aurait aussi pris pour cible trois chauffeurs de taxi de Whitehaven avec lesquels il se serait disputé la veille. Deux seraient morts et un troisième aurait été blessé. D'autres informations font état du décès de son ancien patron à la centrale nucléaire de Sellafield, dont Bird aurait été licencié pour vol il y a sept ans. Les autres victimes se seraient simplement trouvées sur son parcours. Cette attaque est l'une des tueries les plus meurtrières de ces quinze dernières années en Europe.

tueries en Europe

En France, en 1995, 16 personnes sont tuées à Cuers et Solliès-le-Pont (Sud) par un ado qui se suicide dans la foulée.En Suisse, en 2001, 14 membres du Parlement et du gouvernement du canton de Zoug (Centre) sont abattus en pleine séance par un homme qui se donne la mort ensuite.En France, en 2002, 8 morts et 19 blessés, après qu'un homme a tiré sur les membres du conseil municipal de Nanterre. Le meurtrier se suicide le lendemain dans les locaux de la police.En Finlande, en 2008, 9 élèves et un enseignant sont tués dans un lycée professionnel de Kauhajoki (Sud-Ouest) par un étudiant de 22 ans qui se suicide.