Foyers de tension multiples dans le monde arabe

©2006 20 minutes

— 

La vague de protestations contre la publication en Europe des caricatures de Mahomet s'est étendue hier

n Afghanistan Trois manifestants ont été tués à Bagram, près de Kaboul, lors d'une fusillade

La foule s'était rassemblée devant la base aérienne des forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis

n Somalie Dans ce pays musulman, des affrontements ont opposé manifestants et policiers à Bossaso (Nord-Est), faisant un mort

La police aurait fait un usage abusif de la force, selon des témoins

n Indonésie Des milliers de personnes ont manifesté contre les caricatures, mais la mobilisation restait limitée dans le plus grand pays musulman

n Egypte Des milliers d'étudiants, menés par le cheikh d'Al-Azhar, la plus haute autorité de l'islam sunnite, ont manifesté au Caire

n Gaza La police de l'Autorité palestinienne a dispersé des centaines d'écoliers qui jetaient des pierres sur le bureau de l'UE, fermé depuis hier par mesure de sécurité

n Iran Un groupe de manifestants a brièvement pénétré dans l'enceinte de l'ambassade du Danemark à Téhéran alors que la police a tiré des gaz lacrymogènes pour éviter un assaut

Parallèlement, le ministre du Commerce a annoncé la suspension des échanges commerciaux avec le Danemark

n Europe Les ambassadeurs des Vingt-Cinq, réunis à Bruxelles, n'ont pas décidé de mesures concrètes pour protéger les ressortissants européens, contrairement au voeu de la présidence autrichienne de l'UE

Faustine Vincent

« complot » Après les émeutes de dimanche dans le quartier chrétien de Beyrouth, qui ont provoqué la démission du ministre de l'Intérieur, le gouvernement a avancé la thèse d'un « complot » et des ministres ont demandé le dépôt d'une plainte à l'ONU contre la Syrie. Les organisateurs affirment que des fauteurs de troubles se sont infiltrés dans la manifestation qui se voulait pacifique, mais a fait un mort et 47 blessés. Au total, 174 personnes ont été arrêtées dont 76 Syriens, 35 Palestiniens, 25 apatrides et plusieurs dizaines de Libanais, selon la police.