Caricatures Des milliers de manifestants ont attaqué les représentations danoise et norvégienne à Damas et Beyrouth

©2006 20 minutes

— 

Tout s'est passé très vite

En deux heures, des milliers de jeunes musulmans ont mis à sac le bastion chrétien de Beyrouth

Leur objectif : le consulat du Danemark qu'ils veulent « rayer de la carte », comme l'affirme Ahmad, la tête ceinte d'un bandeau vert

Une cinquantaine de manifestants forcent le maigre cordon militaire et incendient l'immeuble

Surchauffée, la foule applaudit et scande : « Il n'y a de dieu que Dieu »

A quelques pas de là, un petit groupe caillasse une église chrétienne

Les dignitaires musulmans, venus manifester contre les caricatures de Mahomet dans la presse européenne, sont révoltés

Ils tentent désespérément de calmer la foule

« Cette manifestation est encore plus offensante pour les musulmans que les caricatures », assure l'un d'eux

L'émeute, qui a fait une trentaine de blessés, a provoqué la démission hier soir du ministre libanais de l'Intérieur, Hassan Sabeh, critiqué pour ne pas avoir contenu les violences

Une centaine de ressortissants syriens et palestiniens ont été arrêtés

La colère des musulmans est inextinguible

Samedi, des centaines de manifestants ont saccagé les bureaux des ambassades danoise et suédoise à Damas, provoquant le départ de Syrie des ressortissants de ces deux pays

Damas a dit « regretter » ces violences

Ce week-end, les manifestations se sont multipliées

« Les condamnations ne suffisent pas, il faut riposter par les armes », ont crié des milliers de fidèles rassemblés à Jérusalem

Certains ont brûlé les drapeaux danois et français

Sept présidents européens, réunis à l'invitation du président allemand Horst Köhler, ont condamné hier ces « menaces inacceptables quelles que soient les circonstances »

F V

(avec M

H

à Beyrouth)

menaces L'Armée islamique en Irak a menacé de frapper les intérêts des pays européens dont des journaux ont publié les caricatures. Dans un communiqué diffusé hier sur Internet, le groupe, qui a enlevé et assassiné plusieurs étrangers en Irak, cite « le Danemark, la Norvège, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas et l'Espagne ». Il appelle « tous les moudjahidines à capturer des Danois et à les dépecer » et « tous les musulmans à viser toute entreprise traitant avec les pays [concernés] et tout point de vente des produits de ces pays, en particulier le Danemark et la Norvège ».