Ecoutes illégales:un ministre de Bush entendu par le Sénat

©2006 20 minutes

— 

L'administration Bush va devoir s'expliquer aujourd'hui sur l'affaire des écoutes illégales menées aux Etats-Unis depuis le 11 Septembre 2001

Le ministre américain de la Justice, Alberto Gonzales, doit être entendu par la commission des affaires judiciaires du Sénat, lors d'une audition très médiatisée

C'est la première fois que les sénateurs, qui mettent ouvertement en doute la légalité de ce procédé de « guerre contre le terrorisme », pourront interroger directement un responsable du gouvernement

Depuis un mois et demi, l'administration Bush a lancé une offensive tous azimuts pour contrer l'émotion suscitée par les révélations du quotidien New York Times

La gauche maintient la pression sur cette affaire, qui inquiète les défenseurs des libertés civiles : l'organisation MoveOn

org diffuse un clip comparant George W

Bush à Richard Nixon, le président poussé à la démission en 1974 par une affaire d'écoutes politiques

L'embarras est d'autant plus grand qu'une partie de la majorité présidentielle commence à élever la voix

Sans remettre en cause la nécessité des écoutes, elle critique la méthode