Aïcha el-Wafi : « C'est un coupable idéal »

©2006 20 minutes

— 

Elle n'a pas vu son fils depuis trois ans. A 59 ans, la mère de Zacarias Moussaoui « attend une justice, que Zacarias soit condamné et jugé pour des choses qu'il a faites, pas parce qu'ils ont besoin d'un coupable ou besoin de montrer qu'ils ont attrapé quelqu'un », a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse à Montpellier. « Mon fils était en prison le 11 septembre, arrêté parce que son visa et son passeport étaient périmés, a-t-elle rappelé. Et maintenant, ils disent qu'il a menti, et que s'il avait dit la vérité, il n'y aurait pas eu d'attentat. Moi, je ne le crois pas. M. Bush savait que cela se préparait, il pouvait faire quelque chose, pas Zacarias.» Et Aïcha el-Wafi de conclure : « C'est un bouc émissaire, un coupable idéal. Il ne faut pas qu'il soit jugé parce que c'est un arabe, un pauvre et qu'il est instruit. » Elle sera présente au procès.