Les caricatures mettent le feu aux poudres

©2006 20 minutes

— 

L'affaire des caricatures de Mahomet a franchi hier un nouveau palier

Quatre mois après leur première publication dans un grand quotidien danois, les dessins, reproduits dans la presse allemande et française, ont attisé la colère

Conséquences : le directeur du journal France Soir a été licencié par son propriétaire, le Franco-Egyptien Raymond Lakah, et, à Gaza, deux groupes armés (les Comités de la résistance populaire et les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, liées au Fatah) ont affirmé que « tout Norvégien, Danois ou Français présent sur notre terre est une cible »

Une vingtaine d'hommes armés du Fatah et du Djihad islamique ont assailli le bâtiment de l'UE à Gaza et tagué « fermé jusqu'à la présentation d'excuses » sur la porte d'entrée, protégée par la police palestinienne

Un Allemand a été brièvement enlevé hier soir par des hommes armés à Naplouse (Cisjordanie)

Pour Dominique Thomas, spécialiste de l'islam politique, « Après la victoire du Hamas, livrés à eux-mêmes, ces groupes tentent de monter leur propre stratégie

» Paris a renouvelé son appel aux Français à ne pas se rendre dans la bande de Gaza, tandis que, partout en Europe, le débat sur la liberté d'expression se heurte au respect que réclament les pays musulmans sur l'islam, qui interdit toute représentation du prophète

La Norvège a annoncé la fermeture au public de sa représentation à Ramallah (Cisjordanie)

Et en Irak, des fidèles chiites ont piétiné des drapeaux danois à Nadjaf

Le Danemark, qui a reçu des menaces, tente aujourd'hui de sortir de la crise

Faustine Vincent Lire aussi en page Arguments

chronologie 30 septembre 2005 Le quotidien conservateur danois Jyllands-Posten publie douze caricatures, « les visages de Mahomet ». Les responsables musulmans exigent des excuses officielles. 10 janvier Le norvégien Magazinet publie les caricatures au nom de « la liberté d'expression ». 21 janvier Appel du Comité des oulémas à boycotter les produits danois et norvégiens. 31 janvier Les ministres de l'Intérieur des pays arabes demandent au Danemark des « sanctions fermes » contre les caricaturistes.