«Reporters sans frontières appelle au calme»

©2006 20 minutes

— 

Robert Ménard Secrétaire général de Reporters sans frontières

Où s'arrête la liberté de la presse ? Elle a deux limites : les appels explicites à la violence et les attaques diffamatoires

Mais en dehors de ça, il n'y en a pas, même si ça choque telle ou telle personne

Cette affaire montre que tout le monde n'a pas la même conception de la liberté d'expression

Vous soutenez donc le fait que les dessins aient été publiés ? Qu'ils blessent, j'en conviens, mais ils ont évidemment le droit d'être publiés, même si certains sont stupides

Vos positions sont habituellement tranchées, or, ici, vous êtes très prudent

Oui, car on assiste à des réactions dans le monde musulman dont on ne soupçonnait pas l'ampleur, et qui ne touchent pas que les régimes autoritaires

Nous appelons donc au calme et à se garder de toute initiative pouvant être perçue comme une provocation

Recueilli par F

V