Le Hamas prêt à tendre la main à Israël

©2006 20 minutes

— 

Le Hamas est prêt à discuter avec la « communauté internationale » d'une trêve avec Israël, a déclaré hier, à Damas, Moussa Abou Marzouk, membre du bureau politique du Hamas, qui a remporté les élections législatives

En plus de cette toute première concession, posée en préalable au versement de l'aide internationale, le mouvement a entamé hier une tournée arabe, signe de sa volonté d'ouverture vers ses voisins

Une délégation est arrivée hier en Egypte

En revanche, Abou Marzouk a rejeté d'emblée, hier, toute condition que le Hamas se verrait imposer pour former le nouveau gouvernement

« Il n'est pas raisonnable qu'un responsable arabe ou palestinien, épris de paix et de démocratie, impose des conditions au peuple palestinien

Celui-ci nous a choisis sur notre programme, et nous nous devons de l'appliquer », a-t-il déclaré

Une manière de garder les mains libres face aux conditions qu'aurait fixées Mahmoud Abbas lors d'une rencontre au Caire, hier, avec le président égyptien Hosni Moubarak

Selon le chef des renseignements égyptiens, le président de l'Autorité palestinienne aurait en effet affirmé qu'il ne chargera le Hamas de former le gouvernement que si le groupe islamiste reconnaît Israël et renonce à la violence

Une rencontre entre les responsables du mouvement intégriste et le président de l'Autorité palestinienne est prévue demain à Gaza

La formation du nouveau gouvernement palestinien sera au coeur des débats

Alice de Comarmond

évacuation Des policiers israéliens ont pris d'assaut hier l'implantation sauvage juive d'Amona, en Cisjordanie, faisant 250 blessés, la plupart légers.