Irak : l'otage Jill Carroll réapparaît

©2006 20 minutes

— 

Les propos ne sont pas clairs mais l'émotion est visible

C'est voilée et en pleurs que la journaliste américaine Jill Carroll, retenue en otage en Irak par les « Brigades de la vengeance », est apparue lundi soir dans une vidéo diffusée sur Al-Jazira

Selon la présentatrice de la chaîne, la collaboratrice du Christian Science Monitor a appelé sa famille, ses collègues et les Américains dans le monde entier à demander aux autorités militaires américaines et au ministère irakien de l'Intérieur la libération de toutes les détenues irakiennes

Une demande conforme aux revendications de ses ravisseurs et qui « pourrait contribuer à sa libération »

La vidéo, datée du 28 janvier, est un premier signe de vie depuis le 17 janvier, quand les ravisseurs avaient menacé de tuer la journaliste dans les soixante-douze heures