Les finances de l'Autorité palestinienne menacées

©2006 20 minutes

— 

Avec la victoire du Hamas, l'Autorité palestinienne, en pleine crise financière, risque d'être lâchée par ses deux principaux soutiens financiers étrangers, les Etats-Unis et l'Union européenne

Le président américain, George W

Bush, a prévenu vendredi que les Etats-Unis couperaient leurs aides si le Hamas – listé comme groupe terroriste par les Etats-Unis et l'UE – ne renonçait pas à la violence et à son projet de détruire Israël

« Nous avons des exigences légales que nous devons respecter », a expliqué le porte-parole du département d'Etat

En l'occurrence, l'interdiction de financer des organisations terroristes

L'UE a de son côté promis de poursuivre son soutien financier en échange d'un engagement ferme en faveur de la paix

F V
déficit Le déficit budgétaire annuel de l'Autorité palestinienne pourrait atteindre le record de 900 millions de dollars, selon la Banque mondiale. L'an dernier, les Etats-Unis lui ont versé un total de 363 millions de dollars. L'UE a fourni 1,5 milliard d'euros pendant les cinq années de l'Intifada.