20 Minutes : Actualités et infos en direct
RÉcit VIDÉOTortures et prisons surpeuplées, comment le Salvador fait la guerre aux gangs

Salvador : Tortures et prisons surpeuplées, comment Bukele fait la guerre aux gangs

RÉcit VIDÉOLongtemps considéré comme l’un des pays les plus dangereux au monde à cause des gangs qui y faisaient la loi, le Salvador a changé de visage. Mais à quel prix ?
Salvador : Tortures et prisons surpeuplées, comment Bukele fait la guerre aux gangs
Paul Blin Kernivinen

Paul Blin Kernivinen

Au Salvador, l’état d’urgence court depuis vingt-deux mois. Décrété par le président Nayib Bukele en 2022, il permet patrouilles de l’armée et arrestations sans mandat judiciaire.

Depuis, plus de 75.000 personnes ont été emprisonnées. Quelque 12.500 membres les plus dangereux des gangs MS-13 et du Barrio 18 sont enfermés dans une méga prison aux conditions de détention ultra-strictes : le Centre de confinement contre le terrorisme (Cecot). Avec ses 40.000 places, cette prison, la plus grande d’Amérique est le symbole de la croisade de Bukele contre les gangs.

Inaugurée il y a un an tout juste, ses cellules accueillent une centaine de détenus qui dorment dans des lits superposés en tôle, sans matelas ni oreiller. En décembre, un rapport d’Amnesty International s’est alarmé du « remplacement progressif de la violence des gangs par la violence de l’Etat », soulignant des détentions arbitraires.

Taux de criminalité au plus bas

À l’extérieur, dans les rues des villes ce petit pays d’Amérique centrale, la sécurité retrouvée a changé la vie des 6,8 millions d’habitants. Le taux de criminalité y est aujourd’hui au plus bas : 2,4 pour 100.000 en 2023, contre 106,3 pour 100.000 en 2015.

« Le Salvador a beaucoup changé. Maintenant, même la nuit, on peut se promener tranquillement », se réjouit Beatriz Martinez, 31 ans, vendeuse dans un marché du centre historique.

Quelle est la « méthode Bukele » pour éradiquer la criminalité ?

Découvrez notre récit complet dans la vidéo placée en tête de cet article.

Sujets liés