20 Minutes : Actualités et infos en direct
reconversionUn mannequin italien de 21 ans abandonne sa carrière pour devenir prêtre

Un mannequin de 21 ans, élu plus bel homme d’Italie, plaque tout pour devenir prêtre

reconversionAprès avoir vécu avec deux prêtres l’an passé, il a décidé de se consacrer à sa foi catholique
Un prêtre. (Illustration)
Un prêtre. (Illustration) - KONRAD K./SIPA / Sipa
20 minutes avec agence

20 minutes avec agence

Une sacrée reconversion. Edoardo Santini, un mannequin italien de 21 ans, a annoncé qu’il allait abandonner sa carrière pour devenir prêtre. Elu « plus bel homme d’Italie » en 2019 alors qu’il n’avait que 17 ans, il a décidé de tout plaquer pour se consacrer à la religion et à sa foi catholique, rapporte Le Parisien, qui a repéré ce changement de vie pour le moins atypique.

Jusqu’à présent, Edoardo Santini avait toujours été sous les projecteurs… et sur les podiums. Adolescent, il était à la fois nageur, danseur et comédien. Il a même remporté le titre de champion d’Italie de boogie-woogie, indiquent nos confrères. Il a découvert le milieu de la mode après son titre de « plus bel homme d’Italie » et sa carrière de mannequin a décollé.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Peur du jugement des autres »

Mais sa vie a pris un autre tournant l’an passé. Dans une vidéo postée sur son compte Instagram fin novembre, l’Italien raconte avoir vécu avec deux prêtres en 2022. « J’ai eu l’occasion de rencontrer des hommes qui m’ont montré ce que signifie l’Eglise. Ils m’ont donné la force d’enquêter sur cette question que je pose depuis que je suis enfant mais que diverses peurs m’empêchaient d’approfondir », raconte-t-il, en évoquant la « plus belle expérience de sa vie ».

Aujourd’hui, Edoardo Santini étudie la théologie et sert dans deux paroisses diocèse de Florence. Il est sur le point de rentrer au séminaire dans le but de devenir prêtre. Dans une interview accordée au Corriere della sera, il confie que son choix n’a pas été évident car il avait « peur du jugement des autres ». Mais il ne regrette rien. S’il a mis de côté le mannequinat, le théâtre et la danse, il affirme qu’il ne va pas totalement abandonner ses passions. Il les proposera simplement « dans un contexte différent ».

Sujets liés