20 Minutes : Actualités et infos en direct
HorreurSept personnes soupçonnées de crime brûlées vives en Afrique du Sud

Afrique du Sud : Sept personnes soupçonnées de crime brûlées vives dans un township

HorreurL’Afrique du Sud affiche un taux de criminalité parmi les plus élevés du monde. Dans un township de Johannesburg, une foule s’est fait justice elle-même en brûlant sept individus suspectés de crime
Un militaire dans une rue du township de Diepsloot, au nord de Johannesburg, en Afrique du Sud.
Un militaire dans une rue du township de Diepsloot, au nord de Johannesburg, en Afrique du Sud. - Themba Hadebe/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le retour de l’Inquisition ? Nous ne sommes plus au Moyen Âge, ni en Espagne. Et pourtant, des personnes soupçonnées d’un crime sont encore brûlées vives. Les faits se sont produits en Afrique du Sud, dans le township de Diepsloot, où sept individus suspectés de crime ont été arrêtés, ligotés et brûlés vifs par une foule. Selon le porte-parole de la police, Mavela Masondo, « l’enquête préliminaire indique que les victimes ont été attaquées et brûlées par la foule ». Des renforts de police ont été envoyés sur place.

« Ils ont été poursuivis, attrapés et attachés avant d’être tués. Oui, c’était un collier », a précisé un habitant en référence au « supplice du collier », c’est-à-dire à l’utilisation d’un pneu (ou de cordes) placé autour du cou de la victime, aspergé d’essence avant d’être incendié.

La police « condamne fermement les actes d’autodéfense et le fait de se faire justice, car cela constitue une infraction pénale grave », selon le porte-parole.

L’Afrique du Sud affiche un taux de criminalité parmi les plus élevés du monde. Le pays, qui compte environ 60 millions d’habitants, a enregistré en moyenne 68 meurtres par jour au deuxième trimestre 2023, soit une augmentation de près de 20 % par rapport à la même période en 2019.

Sujets liés