20 Minutes : Actualités et infos en direct
AMOURUne otage de 17 ans surprend le Hamas avec sa chienne

Guerre Hamas-Israël : Une jeune otage réussit à imposer sa chienne aux terroristes durant sa longue captivité

AMOURL’adolescente a partagé sa nourriture avec sa chienne adorée pendant 53 jours
Le Hamas pensait que la chienne était une peluche lors de l'enlèvement de Mia Leimberg. (illustration).
Le Hamas pensait que la chienne était une peluche lors de l'enlèvement de Mia Leimberg. (illustration). - Pixabay / LUM3N (illustration) / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Gabriela Leimberg et sa fille Mia, âgée de 17 ans, ont été libérées par le Hamas mardi et remises à la Croix-Rouge. Comme le rapporte Le Parisien, les deux otages israéliennes transportaient avec elles un invité surprise : leur chienne Bella, qui était restée avec elles durant leurs 53 jours de captivité. Sur plusieurs vidéos, on peut apercevoir certains membres de l’organisation terroriste visiblement très étonnés de voir apparaître un animal et leur demander ce qu’il fait là. Mia, serrant fort sa chienne contre elle, semble expliquer à l’un d’entre eux qu’elle lui appartient.

Les deux femmes avaient été enlevées le 7 octobre dans le kibboutz Nir Yitzhak, qui jouxte la bande de Gaza. Lorsque les terroristes ont débarqué à l’intérieur de la maison, Mia portait son Shi Tzu dans ses bras. Croyant qu’il s’agissait d’une peluche, ils n’ont pas cherché à se débarrasser de la chienne. « Ce n’est qu’au bout de quelques heures qu’elle a bougé un peu dans ses mains et qu’ils ont réalisé que c’était un chien. Une dispute a éclaté là-bas à propos de ce qu’ils allaient faire de Bella et ils ont fini par laisser tomber et lui laisser », a raconté la tante de l’adolescente à Walla News.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Selon une enseignante qui a rendu visite à Mia à l’hôpital, l’adolescente aurait conservé sa chienne dans ses bras en permanence et partagé avec elle sa nourriture. Bella faisait ses besoins dans les sanitaires, que la lycéenne nettoyait rapidement pour que sa présence ne gêne personne.;

Pendant tout ce temps, Moshé, le père et mari des deux otages, pensait que le toutou familial avait simplement disparu dans la panique du jour de l’attaque. Il avait passé plusieurs appels à témoins, mais n’aurait jamais imaginé que sa fille aurait été en mesure de garder la chienne auprès d’elle dans de telles conditions.

Sujets liés