20 Minutes : Actualités et infos en direct
santé publiqueL’Australie interdit l’importation des cigarettes électroniques jetables

Australie : Le gouvernement interdit l’importation de la puff face à son succès « préoccupant » chez les adolescents

santé publiqueL’interdiction court à partir du 1er janvier 2024
L'Australie veut se débarrasser de la cigarette Puff, très prisée chez les jeunes (illustration).
L'Australie veut se débarrasser de la cigarette Puff, très prisée chez les jeunes (illustration). - Mourad ALLILI/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

En France, un projet de loi visant l’interdiction des cigarettes électroniques jetables va être examiné le 4 décembre. En Australie, le pays a décidé d’agir en interdisant l’importation de cigarettes électroniques jetables à compter du 1er janvier 2024, face à leur succès « préoccupant » chez les adolescents.

Dans un pays où moins de 12 % de la population fume quotidiennement, environ 15 % des 14-17 ans s’adonnent à la cigarette électronique, selon des chiffres officiels. « La grande majorité des cigarettes électroniques contiennent de la nicotine et les enfants deviennent dépendants », a souligné le ministre de la Santé, Mark Butler.

Vers une interdiction de la fabrication et de la vente

Ce phénomène est d’autant plus « préoccupant » que les vapoteurs ont trois fois plus de risques de fumer aussi du tabac, a-t-il souligné. L’interdiction de l’importation des cigarettes électroniques jetables, bon marché et facilement accessibles, est destinée à assécher le marché. Elle doit être suivie en 2024 d’une interdiction de la fabrication et de la vente de tels produits.

L’Australie se targue d’être à la pointe de la lutte contre le tabagisme. En 2012, le pays avait été le premier au monde à imposer les paquets de cigarettes banalisés. Le prix du tabac figure parmi les plus élevés de la planète, à 50 dollars australiens (30 euros) le paquet.

Sujets liés