20 Minutes : Actualités et infos en direct
soulagementTous les ouvriers indiens prisonniers du tunnel sont sauvés

Inde : Les 41 ouvriers bloqués dans un tunnel ont tous été sauvés

soulagementPiégés depuis dix-sept jours dans un tunnel, les 41 ouvriers indiens sont en train d’être extraits par les sauveteurs. L’opération de sauvetage est un succès
L'opération de sauvetage des ouvriers indiens coincés sous terre est un succès.
L'opération de sauvetage des ouvriers indiens coincés sous terre est un succès.  - /AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

La délivrance après près de vingt jours de calvaire. Engagées dans une véritable course contre la montre, les équipes de secours indiennes ont sauvé mardi les 41 ouvriers piégés depuis dix-sept jours dans le tunnel effondré de Silkyara, où des ambulances quittaient l’entrée du site. « Je suis totalement soulagé et heureux que 41 ouvriers piégés dans l’effondrement du tunnel de Silkyara aient été secourus », a déclaré le ministre du transport routier Nitin Gadkari.

Le ministre a salué des efforts bien coordonnés ayant permis « l’une des opérations de sauvetage les plus importantes de ces dernières années ». Les hommes secourus étaient drapés de guirlandes de fleurs couleur orange en guise de célébration alors qu’ils étaient accueillis par des représentants de l’Etat, selon des photos gouvernementales.

Une foule a applaudi leur sortie du tunnel tandis que des véhicules d’urgence, gyrophares allumés, se préparaient à quitter l’entrée du site, où les ouvriers étaient coincés depuis l’effondrement d’une partie de l’ouvrage en construction dans l’Etat himalayen de l’Uttarakhand, le 12 novembre dernier.

Les hommes survivaient grâce à l’acheminement d’air et de nourriture

Des membres des familles des ouvriers qui attendaient sur place de pouvoir enfin les voir ont confirmé que ces hommes, épuisés, avaient été sortis du tunnel, tirés à travers les 57 mètres d’un tuyau en acier sur des civières spécialement équipées de roues. Les équipes de secours avaient réussi à poser dans la journée la dernière section du tuyau en acier devant permettre de libérer ces 41 ouvriers.

Après des revers répétés, des ingénieurs militaires et des mineurs ont travaillé manuellement à percer la roche et les décombres pour dégager le tronçon final et atteindre les hommes emprisonnés depuis dix-sept jours. Des équipes de trois personnes se sont relayées pour creuser et insérer les dernières parties du tube d’acier, juste assez large pour laisser passer un homme et permettre l’évacuation des ouvriers.

Les hommes survivaient depuis plus de deux semaines grâce à l’acheminement d’air, de nourriture, d’eau et d’électricité via un conduit par lequel une caméra endoscopique a été introduite.

Sujets liés