Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
SantéDes chirurgiens retirent par erreur une partie du côlon à un patient

Un Américain devait être opéré de l’appendicite… les chirurgiens se trompent et lui retirent une partie du côlon

Santé
A cause de cette erreur médicale, le septuagénaire aurait failli mourir d’une septicémie
L'Américain a subi plusieurs opérations et est resté 53 jours à l'hôpital. (illustration)
L'Américain a subi plusieurs opérations et est resté 53 jours à l'hôpital. (illustration) - Corgaasbeek / Pixabay / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Un Américain de 72 ans résidant à Washington (Etats-Unis) a porté plainte contre le UW Medical Center-Northwest et deux de ses chirurgiens. Arrivé aux urgences de l’hôpital le 6 décembre 2022 en raison de fortes douleurs abdominales, le patient a appris qu’il souffrait d’une crise d’appendicite nécessitant une intervention urgente. Mais comme le rapporte le New York Post, le septuagénaire ne se sentait pas mieux au lendemain de l’opération, bien au contraire.

Près de 20 kg perdus

Deux jours plus tard, après un scanner de contrôle, les médecins ont découvert l’origine de ses maux : ils n’avaient pas retiré l’appendice, mais un bout de la partie inférieure de son côlon ! Une grave erreur qui a provoqué une infection, elle-même responsable d’une septicémie. Le patient, qui assure avoir frôlé la mort, a ainsi vécu une nouvelle opération pour que son appendice enflammé lui soit enfin enlevé et que son colon soit soigné.

Au total, l’Américain a dû subir quatre opérations supplémentaires et rester 53 jours à l’hôpital. Au cours de cette longue bataille, il a perdu près de 20 kg. Il affirme aujourd’hui qu’il souffre toujours d’anxiété, de pertes de mémoire et d’importantes douleurs. « Il faut que quelqu’un assume ses responsabilités et que des mesures soient prises pour que ce genre d’erreur ne se reproduise plus », a déclaré l’Américain, qui espère obtenir des dommages et intérêts.

Sujets liés